En partenariat avec

COVID-19 : DES TROUBLES DIGESTIFS LIÉS AU MICROBIOTE INTESTINAL ?

Article

Si, à l’heure actuelle, rien ne permet d’affirmer qu’un lien étroit existe entre infection et microbiote intestinal, quelques éléments pointent toutefois en direction de la sphère digestive. Ce qui justifie quelques précautions.

Fièvre, toux, détresse respiratoire : 3 symptômes du Covid-19. Mais pas les seuls. Ainsi, une première étudea rapporte que la moitié des patients testés positifs au coronavirus évoquent aussi des symptômes digestifs : perte d’appétit, diarrhées, et dans une moindre proportion, vomissements ou douleurs abdominales.

Des symptômes digestifs

Si l’on exclut la perte d’appétit qui n’est pas forcément spécifique d’un trouble intestinal, de l’ordre d’1 malade sur 5 dans cette étude présentait des symptômes strictement digestifs qui s’accentuaient avec l’aggravation du Covid-19a. Sachant que l’incidence de la diarrhée varie largement d’une étude à l’autre (2 à 34 %)a,b. D’autre part, le matériel génétique du virus, voire des virus actifs – c’est-à-dire capables de proliférer -, ont été retrouvés dans les selles de patientc-e, ce qui laisse à penser qu’il pourrait se multiplier dans notre système digestif. Une autre étude a mis en évidence un déséquilibre de la flore intestinale (dysbiose) chez 2 patients de 65 et 78 ans, décédés par la suite du Covid-19f. Le lien entre la dysbiose intestinale et le Covid-19 semble ici peu pertinent : il est bien connu que les personnes âgées ont une flore intestinale déséquilibréeg. Enfin, un débath a récemment été ouvert concernant le rôle que la bactérie Prevotella pouvait jouer dans l’infection, mais à ce jour aucun argument scientifique ne permet de confirmer cette hypothèse.

SP-20.40
Réalisé par l'Agence Profession Santé pour Biocodex